Salaire d’un acteur porno : mythes et réalités !

salaire acteur porno

C’est la question que l’on s’est tous posés au moins une fois : quel salaire touche un acteur porno ? Certains fantasmes la profession, d’autres pensent que les performeurs gagnent tous très bien leur vie. Mais finalement, pour la plupart d’entre nous, on ignore complètement la réalité du métier, les critères de rémunération, les inégalités et abus qui se cachent parfois derrière certaines productions. On a étudié le sujet pour tout vous partager !

Comment les acteurs et actrices porno sont-ils payés ?

Le salaire des acteurs et des actrices porno varie énormément en fonction nombreux facteurs, et la manière dont ils sont payés avec. On a mené l’enquête et déniché un maximum d’information récente pour être au plus proche du réel car certains éléments varient en fonction des déclarations.

Les critères qui influencent le niveau de salaire

C’est assez surprenant de voir à quel point certains critères peuvent influencer le niveau de salaire des travailleurs du sexe. Voici quelques-uns des critères parmi les plus importants :

  • L’âge : critère important, quoique, tout dépend du style pratiqué et du public ciblé mais en moyenne, le meilleur âge se situe entre 22 et 30 ans maximum.
  • Actrices VS acteurs : le genre influence énormément les écarts de salaire et pour une fois, dans une profession, les femmes sont systématiquement mieux payés que les hommes.
  • Orientation sexuelle : les acteurs gay (hommes) sont en général les mieux payés, les femmes pour des scènes lesbiennes peuvent aussi démarrer avec de plus gros cachets. Le genre hétéro plus classique est moins rétribué.
  • Pratiques consenties : dans le meilleur des mondes, les productions sont éthiques et encadrés. Dans ces cas, le consentement est un point majeur et les actrices qui valident certaines pratiques hard, BDSM… seront bien mieux rémunérées.
  • Type de production : pornographie mainstream, éthique, comptes privés… on en reparlera plus tard mais en fonction de la production le salaire change énormément. Dans le porno éthique, les salaires sont plus justes et plus élevés.
  • La popularité de l’acteur / actrice porno : c’est le critère le plus évident mais comme toujours, au plus, ils sont populaires, au plus les salaires peuvent atteindre des sommes astronomiques et c’est tant mieux !

Les méthodes de paiement

Pour ce qui est de la méthode de paiement des performeurs, peu importe le pays, ou le type de production, il y a deux possibilités :

  • Au contrat : contrat pour X tournages et tel salaire au mois par exemple mais c’est aujourd’hui très rare.
  • A la scène : comme des artistes, ils peuvent être payés au cachet, et toucher une rémunération précise par scène jouée.

Le paiement à la scène est aujourd’hui la méthode la plus répandue. Du coup ce qui va aussi faire varier le montant c’est forcément le nombre de scènes jouées par mois.

La fréquence des tournages

La fréquence des tournages reste une variable importante. Même si elle parait logique, ce n’est pas donné à tout le monde de réaliser des scènes tous les jours. C’est même assez rare en vérité. Il ne faut pas oublier que la performance est sportive, fatigante et qu’il faut pouvoir tenir que ce soit pour les hommes ou les femmes.

Dur de donner une moyenne exacte car ça dépend vraiment des acteurs, de leur popularité, capacité et des périodes mais en général si un acteur masculin fait 4 scènes par mois c’est qu’il est très apprécié. Pour une actrice, ça peut aller de 7 à 10 jours par mois voir plus. Certaines actrices vraiment populaires réalisent en moyenne une centaine de tournages par an.

Une industrie pour adulte en pleine évolution

L’industrie du porno en général a été fortement marqué par l’arrivée de nouvelles plateformes, le développement des indépendants et d’autres facteurs ces dernières années. Les mœurs évoluent, certains types de porno se développent et forcément cela influence énormément les conditions de travail et de rémunération des acteurs porno.

Les acteurs gays ont un meilleur salaire

Le salaire des acteurs porno gays est en général supérieur à la moyenne. De 500 à 600 euros pour une scène et ce même dans les débuts, ce qui est bien supérieur à la moyenne pour les orientations hétérosexuelles. Comme toujours, ces écarts peuvent être accentués par les mêmes critères qu’abordés en début d’article. On explique cette différence notamment par la rareté des profils, le type de scène qui est plus spécifique, etc. En tout cas cela nous permet de constater l’évolution des pratiques en ce sens car le porno homosexuel était très en marge il y a quelques années.

L’arrivée des plateformes de contenu privé

S’il y a bien un phénomène qui a complètement bouleversé l’industrie pour adulte et la manière dont les performeurs conçoivent leurs métiers c’est l’arrivée des plateformes comme MYM (My Only Fan) et Onlyfan. Plus besoin de producteur, d’agents, de quoi que ce soit en vérité. Un compte, une caméra et c’est parti. Beaucoup d’actrices dont certaines actrices de porno féministe bien connus y sont et produisent du contenu à l’attention de leurs fans. Bien sûr, les contenus n’ont rien à voir avec des productions professionnelles, quoique, dans certains cas, certains créateurs ont clairement créé leur propre équipe.

Une actrice, ancienne influenceuse téléréalité, a même déclaré avoir gagné jusqu’à 100 000 euros en moyenne par mois uniquement grâce à son contenu sur MYM.

Stop aux idées reçues

Les actrices et les acteurs qui touchent ce genre de rémunération y passe quand même plus de 10 h par jour en tout, ce n’est pas de l’argent facile. Il faut préparer la scène, acheter le matériel et les tenues, apprendre 15 métiers en un, écrire les scénarios, tourner, gérer la com, les produits, les sponsors… Ces plateformes ont changé la donne et beaucoup d’amateur, de couples ou d’influenceurs s’y sont mis et ont vu leur vie totalement changée. Pour certains, il ne s’agit que de contenu charme, pour d’autres ça va beaucoup plus loin mais au moins s’est consenti et ça leur appartient. Ce sont des sommes astronomiques bien loin de la réalité des salaires du porno mainstream dont nous allons parler maintenant.

Quels sont les salaires moyens des acteurs porno par pays ?

On a cherché longtemps avant de trouver des informations valables pour vous donner un ordre d’idée des salaires moyens pour les acteurs porno. On s’est dit que donner un salaire par pays serait intéressant car les comparaisons sont assez étonnantes. Pour que ce soit le plus représentatif possible, on a pris un pays dans trois régions du monde aux cultures bien différentes.

États-Unis : salaire élevé et cadre développé

Les États-Unis (comme bien souvent, on doit l’admettre) sont en avance sur le reste du monde. Les salaires y sont plus élevés, la profession est très encadrée par la loi et il semble que les productions s’accordent sur des grilles de salaires comme dans le cadre d’un travail que certains diraient davantage « normal ».

Les acteurs ont des agents, il y a plus de productions qu’ailleurs et le métier dans l’ensemble est plus accepté par la société. Pour les détails on a pu relever des variations de rémunération assez importante mais voici un petit résumé qui semble proche de la réalité :

  • Le salaire moyen annuel est de 51 000 euros (contre 44 000 dans le reste du monde).
  • Le montant des taxes sur salaire est de 22 %, taux fixe depuis des années.
  • Le salaire d’une actrice pour une scène hétéro va de 300 à 1500 dollars.
  • Les scènes lesbiennes sont rémunérées 700 à 1200 dollars, donc un minimum plus élevé.
  • Les acteurs masculins quant à eux peuvent toucher entre 200 et 1500 euros en général mais l’écart de rémunération est beaucoup plus grand que chez les femmes.

Cette analyse manque de précision mais croise les données que nous avons pu trouver sur différents formats et médias, ainsi que par nos propres connexions avec l’industrie.

France : législation et écart salarial

En France, la principale différence c’est qu’il n’y a pas d’agents, car c’est considéré comme du proxénétisme aux yeux de la loi… Pour beaucoup d’actrices, la réalité est bien différente des fantasmes, du moins pour celles évoluant dans le porno mainstream qui se voit bien souvent mal payé par rapport à l’image que ça peut leur donner.

Petit résumé des salaires d’acteurs porno en France :

  • Homme ou femme, on compte en moyenne entre 100 et 300 euros la scène pour les débutants. Et oui ! C’est le seul métier ou la femme est mieux payée.
  • Les hommes touchent entre 100 et 200 euros la scène à leur début en tout cas et souvent après pour ceux qui ne décollent pas. Pour les plus populaires, il n’y a pas de plafond particulier.
  • Une actrice de porno française va être rémunéré environ 500 euros la scène et plus selon les actes pratiqués.

Certaines actrices trés connues sont payées entre 2 000 et 3 000 euros la scène, donc l’écart est clairement énorme, encore plus qu’aux États-Unis.

Japon : controverse et société

Ha le Japon ! Comme toujours aux antipodes du reste du monde et dans beaucoup de domaine, y compris l’industrie pornographique bien sûr.

Nous n’avons que trés peu d’information sur les salaires des acteurs X au Japon mais on a pu glaner quelques spécificités. Une ancienne star « Emiri Okazaki » dit avoir pu gagner jusqu’à 6000 dollar par film à son prime mais pour elle ça représentait quasiment 20 heure de tournage sur une journée… vous imaginez.

Au japon, les salaires dans l’industrie du porno sont beaucoup plus élevés que dans le reste du monde avec des cachés entre 2000 et 4000 dollar par film.

Le problème c’est que les agences prennent 50 à 70% environ de cette somme et qu’il reste les taxes à payer derrière. Les agences japonaises supportent tout les frais en cas de problème car il est courant que certaines actrices ne se présentent pas sur le set de la production le jour du tournage et il faut pouvoir tout payer. C’est donc courant qu’elles compensent par leur commissions. La problématique c’est qu’on ne peut pas rentrer dans l’industrie sans agence si on est pas connu.

Mis à part pour les acteurs hommes qui viennent à manquer. C’est un sujet controversé dans la société japonaise, certes on gagne bien mais c’est sur un temps trés court et si l’acteur, l’actrice ne deviennent pas populaires ils n’auront pas plus de propositions et aurons détruit leur image (c’est la vision nippone).